top of page

9 June 2024 -- Healthy Christian Ministry


Acts 20:18-38

Julian Bacon

Series: Be My Witnesses -- The Book of Acts






 

Healthy Christian Ministry

Acts 20:18-38


  1. The Gracious Context of Love (Acts 20:18-19, 23-25, 33, 36)

  2. The Gracious Content of the Gospel (Acts 20:20-21, 24-27, 31) 

  3. The Gracious Concern of People's Wellbeing (Acts 20:28-32)



We will study healthy Christian ministry. This is an important topic to me.


When I did not know anything about Christianity, a friend invited me to come to church. I accepted out of curiosity. Within weeks, I had fallen in love with these people. I was still an atheist, but I was there every Sunday. I attended the Wednesday night events. I found that there was something different about this community. I love the topic of what makes a healthy church because I was incredibly blessed by one. The question of what is a healthy church is also important because many of us have had bad experiences in church. Some want nothing to do with the church because some churches are toxic. Because of both good experiences and bad experiences, church health matters. We will study the topic of healthy Christian ministry in Acts 20:18-35.


This is the context. Paul’s ministry in Ephesus was recorded in Acts 19. In Acts 20:18-35, Paul speaks to the elders of the church in Ephesus. The text can be broken up in three parts:

- Paul speaks of his ministry in Acts 20:18-27.

- He warns the Ephesian elders of coming false teachers (Acts 20:28-31).

- He encourages them to have a proper attitude towards material goods (Acts 20:32-35).


Throughout this text, there are lessons on healthy Christian ministry. We will look at the Gracious Context, the Gracious Content, and the Gracious Concern of healthy Christian ministry.


1 -- The Gracious Context of love for Healthy Christian Ministry (Acts 20:18-19, 22-23, 25, 33, 36).

Healthy Christian ministry is deeply personal. It includes knowing each other’s stories, our dreams, our heartaches, our stories of victory, and those of failure. The text highlights this gracious context for ministry in four ways.


 First, we see that love makes itself known and is transparent.

Paul lived with them for three years (Acts 20:31), and he says in Acts 20:18, “You know how I lived.” They knew what he was up to. We can follow Paul here. Christian ministers include pastors. To some extent, also all Christians as we are servants of Christ who desire to serve others. We want to be transparent. We are hospitable. We know where we live. We spend time together in each other’s homes. We can say to each other like Paul, “You know how I lived.”


 Second, we see that love endures hardship in Acts 20:19, 22-23.

If healthy ministry is driven by love, hardship will not hinder ministers. In Acts 20:19, Paul speaks of the hardship from opponents to the faith. One example for Paul from Acts 14:19 is that he was stoned and left for dead. Paul did not let that traumatic event end his missionary work. In Acts 20:22-23, Paul says that he knows hardship awaits him. Because he is driven by love, he is not stopped.


 Third, we see that love works hard.

In Acts 20:33-35, Paul speaks of not asking for money when he worked among them. He says, “I coveted no one's silver or gold or apparel. You yourselves know that these hands ministered to my necessities and to those who were with me.” We do not rely on our strength but on the Holy Spirit, and we are not lazy. We need healthy schedules. We value rest. And we work hard and have the reputation of working hard. Paul worked hard because he cared for others. As a minister, it was obvious that he contributed to the community rather than taking from it. This is a healthy mark of a church ministry. It puts people first and benefits the people it serves. When it comes to money, Christian ministries need money. And they should not be known for their financial campaigns and ongoing requests for money.


 The fourth hint of a loving ministry is hard goodbyes.

Paul mentioned in Acts 20:25 that they would not see his face again. As they are parting ways, they prayed together, and there was much weeping. According to Acts 20:38, they were “sorrowful most of all because of the word he had spoken, that they would not see his face again.”


Because of the nature of Brussels, I expect that in five years many of us will no longer be here. I want to dread those goodbyes. Imagine being in a community group for three years. You have heard painful stories. You have shared painful stories. You have celebrated birthdays. You have hurt each other and forgiven each other. You have studied through books of the Bible together and learned together, laughed, and cried together. I hope there will be much sorrow when we leave each other. This sorrow will be a testimony to what we mean to each other and the love that we had for each other. This is the gracious context of healthy Christian ministry: love for Jesus and love for people.



2 -- The Gracious Content of the Gospel (Acts 20:20-21, 24-27, 31).


 First, Paul stresses the importance of teaching.

Teaching was important to Paul. He taught everywhere, in public and house to house (Acts 20:20). He taught everyone, Jew and Greek (Acts 20:21). He taught at all times, night and day (Acts 20:31).


Application: We need Christian content every day. We get it through reading the Bible, and reading Christian books. We can listen to sermons or lectures. The church has lots of books to recommend and lend you. With audiobooks and podcasts, it is easy to listen to Christian content while we do the dishes, are on public transport, or while running. Families, you can read one chapter of the Bible after a meal and discuss it. A study Bible can help with the harder verses. Paul stresses teaching. We all need teaching.


 Healthy Christian ministry focuses on profitable teaching.

Paul taught what was profitable (Acts 20:20). Christian teaching informs, reminds, encourages, and comforts. It stirs up love for God and people. It forms us into a joyful, hopeful, caring people. Christian teaching is not always entertaining. It humbly interprets the scriptures and connects real people with relevant Biblical truths. We don’t want to be argumentative or unnecessarily divisive. We do not want to be speculative. What is profitable is clear in scripture and unites all Christians.


According to Acts 20:21, Paul taught on “repentance toward God and faith in our Lord Jesus Christ.” He also summarizes his profitable teaching as “the gospel of the grace of God” (Acts 20:24), “proclaiming the Kingdom” (Acts 20:25), and “declaring the whole counsel of God” (Acts 20:26-27).


The gospel is profitable because it is God’s appointed message to be the means to change our eternal destiny and change lives. Because of sin in the world, we are sinners and sufferers. We contribute to sin and suffering in the world. The consequence of sin and suffering is death and punishment that we deserve.


The gospel is that Jesus is King and makes a way to forgive sinners. So we must do two things: (1) repent and (2) trust in Jesus. Repenting means we must turn away from sin and idols, follow Jesus, and live as citizens of his kingdom. Trusting means that Christianity is not about mentally acknowledging the truth about Jesus. It is trusting Jesus. Trust is the language of relationships. Jesus is our savior, Lord, and he is also our friend. He is our treasure. We delight in knowing him through the word and obeying him. We do not pretend like we have it all together yet, but we are a people who grows in this relationship.


The phrase "whole counsel of God" refers to God’s whole purpose for humanity. This phrase stresses the completeness of the teaching. It must cover the basics but also equip all people to follow Jesus in all spheres of life. These spheres include honoring parents, teachers, and bosses. It includes learning to be a gospel-driven parent, spouse, neighbor, church member, and citizen. And all this, through easy seasons like the hard. In the gracious context of love, healthy Christian ministry teaches gracious content. It is healthy, complete, gospel-shaped teaching.



3 -- The Gracious Concern of People's Wellbeing (Acts 20:28-32).


First, Paul tells ministers to protect the church by watching themselves (Acts 20:28).

Healthy ministers must take care of their own theological, spiritual, and moral integrity. Ministers must feed on Christ through his word, prayer, and the sacraments. They must enjoy healthy Christian community. If not, they cannot take care of others. They must take this seriously because God cares for the church. Paul highlights God’s love for the church. He reminds them of Christ’s sacrifice for the church. Jesus purchased her with his blood (Acts 20:28).


Second, Paul tells ministers to care for the church by protecting them from false teachers (Acts 20:29-30).

In the text, all we know is that these false teachers were turning people away from the church. We can at least know that false teaching distorts the profitable teaching that Paul was talking about.


Profitable teaching makes much of Jesus and urges people to turn from sin and trust in him. False teachers will distort the free offer of the gospel. Either the good news becomes no longer about the forgiveness of sins. It becomes about health, wealth, comfort, or a social cause. Or it stresses actions in addition to trusting in what Christ has done for salvation.


In my experience, people leave the church because they have a distorted gospel. It may go like this: I need Jesus plus a girlfriend or boyfriend. I need Jesus plus a healthy family. I need Jesus plus comfort. People leave the church over these false gospels. Because God does not promise these extra things. We can get angry with God when we are not satisfied with what he offers.


Application

The concept of “false teachers” is prominent in the New Testament. It is important for elders to protect people from false teaching. Christians need to be experts in healthy teaching.


This is healthy teaching.

It is teaching that accords with godliness (Titus 1:1). It is teaching that encourages us to take our eyes off of ourselves and onto Jesus. Healthy teaching presents Jesus as the savior of the world in whom we can trust, treasure, and rest in. If people teach this and I disagree with other stuff they say, they are not false teachers.


These are ways to recognize false teaching.

False teachers promote ungodly behavior. False teachers deny the gospel. False teachers draw people away from good churches. False teachers try to convince you to only listen to a very select group of teachers. False teachers are often not recognized by established denominations. They are not accountable to others.


We want to take false teaching seriously at Hope.

If there was a movement within Hope that promoted a different gospel, we would take it seriously. If there was a group that would draw people away from the church, we would also take it seriously. We would assess the situation. If false teaching is the cause, we would make the situation public and call out the false teachers.


Also, if anyone accuses me of being a false teacher, this is what would happen.

I would let Daniel know. If necessary, we will also let our denomination know so they can investigate the claims.


My experience with the idea of “calling out false teachers” has been quite negative.

People can go too far and create a very toxic form of Christianity. You can google almost any name of any famous pastor and add “false teacher” and you will find something. This is toxic Christianity. It is gossip and slander. Those who accuse godly and healthy teachers of being false teachers are themselves false teachers. It is very harmful to young Christians and draws people away from healthy churches! We need to protect the church against this form of toxic Christianity and witch hunts. We need to remember that false teaching is not calling out people who have differences of opinion from us on non-gospel issues. We can celebrate different opinions and humbly accept that no one has a perfect theology.


Some people are more worried about false teachers than others.

The remedy is to read your Bible, apply your Bible in a healthy Christian community, and don’t isolate yourself. Listen to sermons with an open Bible. Evaluate what you hear. Does this teaching make you value Jesus more? Does it challenge you to follow Jesus in all areas of life? Are you growing in truth, in love, in faith, and in holiness? Are you loving your enemies more? Are you more compassionate with yourself? Do you rely on Christ more than yourself? If yes, you are probably not listening to false teachers.



Conclusion

Some churches teach the Bible accurately and are unhealthy. Some churches love obeying the Bible and can be unhealthy. We need the gracious context, gracious content, and gracious concern. Our community must be marked by love. Our teaching must focus on the gospel. We must seek the health of the church by protecting all against false teachers.

Christianity is Christ. Being a Christian is having Christ! He is our friend in whom we delight. He is our savior who gives us peace. He is our Lord to whom we submit! A healthy church must be founded on Christ. Healthy Christian ministry must lead to delight, peace, and a sense that you want to turn more from sin and submit more to Christ.


If you are part of a church, you are the church. You have a role to play. Make this a gracious, loving context and community. Learn and teach the gracious content, the gospel. Help protect your fellow sheep.





 


Ministère de l'Église en santé

Actes 20:18-38



Qu'est-ce qu'une église saine ? Il s'agit d'une thématique importante. Alors que je ne savais rien du christianisme, un ami m'a invité à venir à l'église. J'ai accepté par pure curiosité. En quelques semaines, je suis tombé amoureux de ces gens. J'étais toujours athée, mais j'étais là tous les dimanches. J'ai assisté aux événements du mercredi soir. J'ai découvert que cette communauté avait quelque chose de différent. J'aime la thématique de ce qui fait une église saine parce que j'ai été incroyablement béni par l'une d'entre elles. Cette question est également importante parce que beaucoup d'entre nous ont eu de mauvaises expériences dans l'église. Certains ne veulent rien avoir à faire avec l'église parce que certaines églises sont toxiques. En raison des bonnes et des mauvaises expériences, la santé de l'Église est importante. Nous étudierons cette thématique dans Actes 20:18-35.


Voici le contexte. Le ministère de Paul à Éphèse a été raconté dans Actes 19[1]. Dans Actes 20:18-35, Paul s'adresse aux anciens de l'Église d'Éphèse[2]. Le texte peut être divisé en trois parties. Paul parle de son ministère dans Actes 20:18-27. Il avertit les anciens d'Éphèse de la venue de faux enseignants (Ac 20:28-31). Enfin, il les encourage à adopter une attitude correcte à l'égard des biens matériels (Ac 20:32-35). Tout au long de ce texte, on trouve des leçons sur un ministère chrétien sain. Nous examinerons le contexte gracieux, le contenu gracieux et le souci gracieux d'un ministère chrétien sain.



1 -- Le contexte gracieux du ministère chrétien sain (Actes 20:18-19, 23-23, 25, 33, 36).

Le ministère chrétien sain est profondément personnel. Il consiste à connaître l'histoire de chacun, nos rêves, nos peines, nos victoires et nos échecs. Le texte met en lumière ce contexte gracieux pour le ministère de quatre manières.


1.1       Premièrement, nous voyons que l'amour se fait connaître et est transparent.

Paul a vécu avec eux pendant trois ans (Ac 20,31) et il dit en Ac 20,18 : "Vous savez comment j'ai vécu". Ils savaient ce qu'il faisait. Nous pouvons suivre Paul ici. Les ministres chrétiens comprennent les pasteurs. Dans une certaine mesure, tous les chrétiens aussi, car nous sommes des serviteurs du Christ qui désirent servir les autres. Nous voulons être transparents. Nous sommes hospitaliers. Nous savons où nous vivons. Nous passons du temps ensemble dans les maisons des uns et des autres. Nous pouvons nous dire les uns aux autres, comme Paul, "Vous savez comment j'ai vécu".


1.2       Deuxièmement, nous voyons que l'amour supporte les difficultés dans Ac 20:19, 22-23.

Si un ministère sain est conduit par l'amour, les épreuves n'entraveront pas les ministres. Dans Actes 20:19, Paul parle des difficultés rencontrées par les opposants à la foi. Un exemple pour Paul, tiré d'Actes 14:19, est qu'il a été lapidé et laissé pour mort. Paul n'a pas laissé cet événement traumatisant mettre fin à son travail missionnaire. Dans Actes 20:22-23, Paul dit qu'il sait que des épreuves l'attendent. Parce qu'il est conduit par l'amour, il ne s'arrête pas.


1.3       Troisièmement, nous voyons que l'amour travaille dur.

Dans Actes 20:33-35, Paul dit qu'il ne demandait pas d'argent lorsqu'il travaillait parmi eux. Il dit : "33 Je n'ai convoité l'argent, l'or ou les vêtements de personne. 34 Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux de ceux qui étaient avec moi." Nous ne comptons pas sur nos forces, mais sur le Saint-Esprit, et nous ne sommes pas paresseux. Nous avons besoin d'horaires sains. Nous apprécions le repos. Et nous travaillons dur et avons la réputation de travailler dur.


Paul travaillait dur et s'occupait des autres. En tant que pasteur, il était évident qu'il contribuait à la communauté plutôt que de lui prendre. Il s'agit là d'une caractéristique saine d'un ministère ecclésiastique. Il fait passer les gens en premier et profite à ceux qu'il sert. Les ministères chrétiens ont besoin d'argent. Ils ne doivent pas être connus pour leurs campagnes financières et leurs demandes permanentes d'argent.


1.4       Le quatrième indice d'un ministère aimant est la difficulté des adieux.

Paul a mentionné dans Actes 20:25 qu'ils ne reverraient pas son visage. Alors qu'ils se séparent, ils prient ensemble et pleurent beaucoup. Selon Actes 20:38, ils étaient "surtout attristés par la parole qu'il avait dite, qu'ils ne reverraient plus sa face".


En raison de la nature de Bruxelles, je m'attends à ce que, dans cinq ans, beaucoup d'entre nous ne soient plus là. Je veux redouter ces adieux. Imaginez que vous fassiez partie d'un groupe communautaire pendant trois ans. Vous avez entendu des histoires douloureuses. Vous avez partagé des histoires douloureuses. Vous avez célébré des anniversaires. Vous vous êtes fait du mal et vous vous êtes pardonné. Vous avez étudié ensemble des livres de la Bible, appris ensemble, ri et pleuré ensemble. J'espère qu'il y aura beaucoup de chagrin lorsque nous nous quitterons. Ce chagrin sera un témoignage de ce que nous représentons l'un pour l'autre et de l'amour que nous avions l'un pour l'autre. C'est le contexte d'un ministère chrétien sain, l'amour pour Jésus et l'amour pour les gens.



2 -- Le ministère chrétien sain enseigne le contenu gracieux (Actes 20:20-21, 24-27, 31).


2.1       Tout d'abord, Paul souligne l'importance de l'enseignement

L'enseignement était important pour Paul. Il enseignait partout, en public et de maison en maison (Ac 20:20). Il enseignait à tous, Juifs et Grecs (Ac 20:21). Il enseignait à tout moment, nuit et jour (Ac 20:31).


Application : Nous avons besoin d'un contenu chrétien chaque jour. Nous l'obtenons en lisant la Bible, en lisant des livres chrétiens. Nous pouvons écouter des sermons ou des conférences. L'Église a beaucoup de livres à vous recommander et à vous prêter. Avec les livres audio et les podcasts, il est facile d'écouter des contenus chrétiens en faisant la vaisselle, dans les transports en commun ou en courant. Les familles peuvent lire un chapitre de la Bible après le repas et en discuter. Une Bible d'étude peut vous aider pour les versets les plus difficiles. Paul insiste sur l'enseignement. Nous avons tous besoin d'enseignement.


2.2       Un ministère chrétien sain se concentre sur un enseignement profitable

Paul enseignait ce qui était utile (Ac 20:20). L'enseignement chrétien informe, rappelle, encourage, réconforte, suscite l'amour de Dieu et des gens. Il nous transforme en un peuple joyeux, plein d'espoir et bienveillant. L'enseignement chrétien n'est pas toujours divertissant. Il interprète humblement les Ecritures et relie des personnes réelles à des vérités bibliques pertinentes. Nous ne voulons pas argumenter ou semer la discorde. Nous ne voulons pas être spéculatifs. Ce qui est profitable est clair dans les Écritures et unit tous les chrétiens.


Selon Ac 20:21, Paul a enseigné "la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ". Il résume également son enseignement profitable par "l'Évangile de la grâce de Dieu" (Ac 20:24), "la proclamation du Royaume" (Ac 20:25) et "l'exposé de tout le conseil de Dieu" (Ac 20:26-27).


L'Évangile est profitable parce qu'il est le message désigné par Dieu pour être le moyen de changer notre destinée éternelle et de changer les vies. À cause du péché dans le monde, nous sommes des pécheurs et nous souffrons. Nous contribuons au péché et à la souffrance dans le monde. La conséquence du péché et de la souffrance est la mort et la punition que nous méritons.


L'Évangile dit que Jésus est Roi, nous devons donc nous repentir et faire confiance à Jésus. Nous devons nous détourner du péché et des idoles, suivre Jésus et vivre en tant que citoyens de son royaume. Nous faisons confiance à Jésus. Le christianisme ne consiste pas à reconnaître mentalement la vérité sur Jésus. Il s'agit de faire confiance à Jésus. La confiance est le langage de la relation. Jésus est notre sauveur, notre Seigneur, et il est aussi notre ami. Il est notre trésor. Nous prenons plaisir à le connaître par la parole et à lui obéir. Nous ne prétendons pas encore avoir tout compris, mais nous sommes un peuple qui grandit dans cette relation.


L'expression "tout le conseil de Dieu" fait référence à l'ensemble du dessein de Dieu pour l'humanité. Cette expression souligne le caractère complet de l'enseignement. Il doit couvrir les bases, mais aussi équiper tous les gens pour qu'ils puissent suivre Jésus dans tous les domaines de la vie. Ces sphères comprennent l'honneur des parents, des enseignants, des patrons. Il s'agit d'apprendre à être un parent, un conjoint et un voisin guidés par l'Évangile. Il s'agit d'être un membre de l'église, un voisin et un citoyen. Et tout cela, à travers des saisons faciles comme difficiles.


Dans le contexte de l'amour, le ministère chrétien sain enseigne un enseignement sain, complet et conforme à l'Évangile.



3  -- Le souci gracieux de Paul, qui prend soin de l'Église (Actes 20:28-32).


3.1       Tout d'abord, Paul dit aux ministres de protéger l'Église en se surveillant eux-mêmes.

Les ministres sains doivent veiller à leur propre intégrité théologique, spirituelle et éthique. Les ministres doivent se nourrir du Christ par sa parole, la prière et les sacrements. Ils doivent jouir d'une communauté chrétienne saine. Si ce n'est pas le cas, ils ne peuvent pas prendre soin des autres. Ils doivent prendre cela au sérieux parce que Dieu prend soin de l'Église. Paul souligne l'amour de Dieu pour l'Église. Il leur rappelle le sacrifice du Christ pour l'Église, Jésus l'a achetée avec son sang (Ac 20,28).


3.2       Deuxièmement, Paul dit aux ministres de prendre soin de l'Église en la protégeant des faux enseignants (Ac 20, 29-30).

Dans le texte, tout ce que nous savons, c'est que ces faux enseignants détournaient les gens de l'Église. Nous pouvons au moins savoir que les faux enseignants déforment l'enseignement profitable.


L'enseignement profitable fait grand cas de Jésus et exhorte les gens à se détourner du péché et à se confier en lui. Les faux enseignants déforment l'offre gratuite de l'Évangile. Soit la bonne nouvelle ne concerne plus le pardon des péchés. Elle devient une question de santé, de richesse, de confort ou de cause sociale. Ou bien elle met l'accent sur des actions en plus de la confiance en ce que le Christ a fait pour le salut.


D'après mon expérience, les gens quittent l'Église parce que leur évangile est déformé. Cela peut prendre la forme suivante : "J'ai besoin de Jésus et d'une petite amie ou d'un petit ami : J'ai besoin de Jésus et d'une petite amie ou d'un petit ami. J'ai besoin de Jésus et d'une famille saine. J'ai besoin de Jésus et de confort. Les gens quittent l'Église à cause de ces faux évangiles. Parce que Dieu ne promet pas ces choses supplémentaires. Nous pouvons nous mettre en colère contre Dieu lorsque nous ne sommes pas satisfaits de ce qu'il nous offre.


3.3       Application

Le concept de "faux enseignants" est très présent dans le NT. Il est important que le pasteur protège les gens des faux enseignements.


3.3.1     Ceci est un enseignement sain.

Que leurs enseignements soient conformes à la piété (Tit 1:1). Nous encouragent-ils à nous détourner de nous-mêmes et à nous tourner vers Jésus ? Présentent-ils Jésus comme le sauveur du monde en qui nous pouvons avoir confiance, que nous pouvons chérir et en qui nous pouvons nous reposer ? Si les gens enseignent cela et que je ne suis pas d'accord avec d'autres choses qu'ils disent, ce ne sont pas de faux enseignants.


3.3.2     Ce sont là des moyens de reconnaître un faux enseignement.

Les faux enseignants propagent un comportement impie. Les faux enseignants nient l'Évangile. Les faux enseignants détournent les gens des bonnes églises. Les faux enseignants essaient de vous convaincre de n'écouter qu'un groupe très restreint d'enseignants. Les faux enseignants ne sont souvent pas reconnus par les dénominations établies. Ils n'ont pas de comptes à rendre aux autres.


3.3.3     Nous voulons prendre les faux enseignants au sérieux à Hope.

S'il y avait un mouvement au sein de Hope qui propageait un évangile différent, nous le prendrions au sérieux. S'il y a un groupe qui attire les gens hors de l'église, nous le prendrons aussi au sérieux. Nous évaluerions la situation. Si un faux enseignement en est la cause, nous rendrions la situation publique et nous dénoncerions les faux enseignants.


3.3.4     De même, si quelqu'un m'accuse d'être un faux enseignant, voici ce qui se passerait.

Je le ferai savoir à Daniel. Si nécessaire, nous informerons également notre dénomination afin qu'elle puisse enquêter sur ces allégations.


3.3.5     Mon expérience de l'idée de "dénoncer les faux enseignants" a été plutôt négative.

Les gens peuvent aller trop loin et créer une forme de christianisme très toxique. Vous pouvez googler presque n'importe quel nom de pasteur célèbre et ajouter "faux enseignant" et vous trouverez quelque chose. Il s'agit d'un christianisme toxique. Il s'agit de commérages et de calomnies. Ceux qui accusent des enseignants pieux et sains d'être de faux enseignants sont eux-mêmes de faux enseignants. Nous devons protéger l'Église contre cette forme de christianisme toxique et de chasse aux sorcières.


3.3.6     Nous devons nous rappeler que le faux enseignement ne consiste pas à dénoncer les personnes qui ont des divergences d'opinion avec nous sur des questions qui ne relèvent pas de l'Évangile.

Nous pouvons célébrer les opinions différentes et accepter humblement que personne n'a une théologie parfaite.


3.3.7     Certaines personnes sont plus préoccupées par les faux enseignants que d'autres.

Le remède est de lire la Bible, de l'appliquer dans une communauté chrétienne saine, de ne pas s'isoler. Écoutez les sermons avec une Bible ouverte. Cet enseignement vous fait-il apprécier davantage Jésus ? Vous incite-t-il à suivre Jésus dans tous les domaines de la vie ? Croissez-vous dans la vérité, dans l'amour, dans la foi, dans la sainteté ? Aimez-vous davantage vos ennemis ? Êtes-vous plus compatissant avec vous-même ? Comptez-vous plus sur le Christ que sur vous-même ? Si oui, vous n'écoutez probablement pas de faux enseignants.



Conclusion

Certaines églises enseignent la Bible avec précision et sont malsaines. Certaines églises aiment obéir à la Bible et peuvent être malsaines. Nous avons besoin d'un contexte gracieux, d'un contenu gracieux et d'une préoccupation gracieuse. Notre communauté doit être marquée par l'amour. Notre enseignement doit être centré sur l'Évangile. Nous devons rechercher la santé de l'Eglise en protégeant tout le monde contre les faux enseignants.


Le christianisme, c'est le Christ. Être chrétien, c'est avoir le Christ ! Il est notre ami en qui nous prenons plaisir. Il est notre sauveur qui nous donne la paix. Il est notre Seigneur à qui nous nous soumettons ! Une église saine basée sur le Christ devrait vous réjouir, vous donner la paix et vous inciter à vous détourner davantage du péché et à vous soumettre davantage au Christ.


Si vous faites partie d'une église, vous êtes l'église. Vous avez un rôle à jouer. Faites de ce contexte un contexte d'amour gracieux. Apprenez et enseignez le contenu gracieux, l'évangile. Aidez à protéger vos compagnons de bergerie.  

 

[1] Dans les Actes des Apôtres, nous en sommes au troisième voyage missionnaire. Paul est présenté en parallèle au ministère de Pierre et à celui de Jésus. La manière dont Luc compose les Actes des Apôtres nous offre un modèle de ministère que nous devons suivre et utiliser jusqu'au retour du Christ. Je dois aborder rapidement le début d'Actes 20 avant de parler d'un ministère ecclésiastique sain. Dans Actes 20:7-12, un jeune homme s'est endormi, est tombé et est mort pendant l'un des longs sermons de Paul, puis il a été ramené à la vie. Voici trois leçons à ne pas retenir : (1) Si vous vous endormez pendant l'un de mes sermons, je ne dois pas en déduire que je suis aussi bon que Paul. (2) Si vous vous endormez à l'église, ce n'est pas une menace de mort. (3) Si vous mourez à l'église, il n'y a aucune garantie que vous sortirez de la tombe !

[2] C'est le seul long discours aux chrétiens dans les Actes, il se lit donc comme une lettre de Paul dans le NT.

Comentários


bottom of page