top of page
Search
  • Writer's pictureDaniel Brink

20 August 2023 -- Repent and Be Baptized

Updated: Aug 31, 2023


Acts 2:37-41

Julian Bacon


Acts Series: Be My Witnesses -- The Book of Acts





 

Repent and Be Baptized

Acts 2:37-41


  1. How do you become a Christian?

  2. Who can be a Christian?

  3. What do you receive as a Christian?


How do people change? Is one of my favorite questions. The answer to this question must drive our discipleship. We are all sinners so we all need to change. For some, our brokenness is such that we cannot thrive in life. Toxic family situations in our early years lead to failure in keeping jobs or relationships. Other consequences are unsocial behaviors like substance abuse, crime, or obsessive behavior. We all have people in our lives that we wish would change. We want them to change because we love them. We want them to thrive and experience joy and healthy relationships. We want them to flourish in something they are passionate about. When it has been years of toxic behavior and no intervention seems to help, it is easy to lose hope.


For Christians, we always have hope. Our text is about radical transformation. The first time I read the gospels, I was confused about the crowd asking Pilate to crucify Jesus. I did not understand why they, altogether, wanted to execute an innocent man. It is mob behavior. People get into a mindset and do crazy things. They are unstoppable. Our text tells us about radical change. Those who wanted Jesus killed were starting to believe that Jesus was Lord!


In Acts 2:14-36, Peter argued that Jesus' death, his resurrection, and the outpouring of the Holy Spirit fulfilled the Scriptures. Because of Peter's sermon, according to Acts 2:37, his hearers were “pierced to the heart.” How does that happen? We are such emotional creatures. We can convince ourselves of nearly anything. The firmer we are in our ways the less likely we will change. Sometimes, change happens!


Peter addressed Jews who believed in God. They believed in the outpouring of the Holy Spirit. They believe the Psalms that a Davidic king was going to come and reign forever. They believed this king would be greater than David. Peter’s sermon hits all the right notes. He makes it very personal. He appeals to what they know, what they have seen, to events that have just happened. 3000 of them are pierced to the heart. They experience a sense of anguish. If Peter was right, they had just killed the God they worship! They want to know what they must do.


We will look at three questions: How do you become a Christian? Who can become a Christian? What do you receive when you become a Christian?


1 -- How do you become a Christian? Repent and be Baptized (Acts 2:37-38, 40-41)

Peter accused his hearers of being guilty of killing God’s anointed one. In Acts 2:37, they are pierced to the heart and ask what they need do to. In Acts 2:38, Peter answers, "Repent and be baptized." In Acts 2:40-41, we read that those who received his words were baptized. Three thousand were added.


First, they had to repent. The message is consistent throughout the Bible. The prophets of Israel called Israel to turn from idols and sins and turn back to the Lord. John the Baptist and Jesus called people to repent because of the arrival of the Kingdom of God. Because of the nature of the kingdom, God’s reign was reversing the consequence of the fall, to take part, people had to repent and change. Repentance is “turning away from the evil we have perpetrated, having an intense abhorrence for the sins we committed, experiencing a complete turnabout of our lives, and adhere to Jesus’ teaching.”[i]


Repentance is more than having insight. It is believing the truth, and changing our lives in light of that truth. In Acts 2, it refers to the people’s attitude towards Jesus whom they had killed. Repentance required that they submit to him and serve him.


Repentance talk is not some kind of oppressive religious talk. When we are unhealthy and commit to being healthy there is a challenge but also so much joy in living in a way that agrees with how our body works. So it is with repentance and living the life the Creator wants for you it is one in which we experience the fruit of the Spirit, and intimacy with our creator and our church community.


Second, they needed to be baptized. Acts 2:38 connects baptism with the forgiveness of sins. Other verses do this. We know that forgiveness is by grace alone, through faith alone in Christ alone. It is the blood of Christ that washes away sins not the waters of baptism. Because baptism is the picture of the washing of sins, the biblical authors connect baptism with the spiritual reality it represents. In Acts 22:16, we read, “Be baptized and wash away your sins.” A similar connection occurs with the Lord’s Supper. We eat bread and drink wine but we feed on Christ. In both cases of baptism and the Lord Supper, it is only by faith, that one benefits from what the sign represents.


A last note on baptism is that every Christian must be baptized if they have not been. It is through baptism that we join the visible or local church.


There is great hope in Peter’s answer. Peter’s message of repentance is a gracious message. Peter has accused his hearers of the unthinkable. They killed the author of life! They are pierced to the heart and ask in out of anguish, what must we do? Peter’s accusation against them is so severe, that humanly speaking we could expect that they had gone too far.


This is never the case with the Christian message. It is never too late. No one has ever gone too far. This is also the offensive side of the gospel. There is always a way, it is repent and be baptized.


When I have shared this with unbelievers, I have gotten angry reactions. They say, some people should not be offered this opportunity. They claim that some people have done things that are too horrible. They fear that the Christian message may be leaving an open door for people to keep sinning their whole lives with the intention of repenting at the end of their lives to go to heaven. This anger reveals their self-righteousness. They believe they deserve forgiveness because of how good they are, but others do not. I need there to be a possibility for all to repent, or how can I know that I have done too evil. I have hurt people. I am a sinner and I need God’s grace. The message “Repent and be baptized” is a reassuring message that gives hope to all!


For those who are not Christians, this is the Christian message. We believe that the whole world was made by God for his own glory. Human beings are creatures in this world with a special purpose and responsibility. When the world denies its maker, we are living outside of the purpose for which we were created. We worship because God created us for himself. When we worship other things such as sports, music, a career, a person, we are not going to find the satisfaction that our heart longs for. Repenting is turning from the false view about the world, God and Jesus; and it is turning to believing the right thing and living in light of everything Jesus taught. The best news is Jesus makes repentance possible and effective for the enjoyment of abundant life today.


For those who are Christians and have repented, we need to keep repenting. Not to become a Christian again, but to keep following Jesus, and to confirm that we are followers of Jesus. The goal is to be following Jesus in the present. Repenting a long time ago does not mean much if we are not willing to repent now. In many ways we live like unbelievers, not for the glory of God, so we need to repent and make God, the object of our joy and delight.


Repentance is acknowledging what we have done. It involves digging to the root of our sins. Repentance seeks idols that we live for. It looks for areas of pride and sources of false identity, or sensitive areas of insecurity where we justify ourselves. The second half of repentance is turning to God. It is pursuing Him by living for Him, and wanting to see his will done on earth as it is in heaven. It may involve putting a relationship to an end. It may mean apologizing to someone we have hurt. It may mean changing our entertainment habits and how we use our money.


2 -- Who can be a Christian? You, Your Children, Those Far Off (Acts 2:37, 39, 41)

In our text, Peter invites all to come. He tells those who hear that the promise of the Holy Spirit is for them, their children, and those who are far off. The application is broad. No one is off limits to coming to faith.


The phrase “this is the promise for you, and your children, and those who are far off” sounds obscure. It is a Biblical allusion to Genesis 17. Gen 17:7-13, the phrase “you and your offspring” appears 5 times. God is making a Covenant with Abraham and his offspring. The promises God makes with Abraham are also promises for Abraham’s offspring. The sign of the Covenant that Abraham receives is also given to male descendents. This is true even though some of them will not benefit from the content of the promise. According to Romans 4:11, circumcision was the sign of Abraham’s salvation by faith. We see that circumcision, the sign of salvation by faith was given to adults who have faith. Circumcision was given to confirm that they were benefactors of the covenant blessings by faith. Circumcision was given to the unbelieving children of believers. Once they had faith, they would receive what the sign corresponded to. This is how circumcision works. Because Peter introduces baptism and refers to Gen 17:7-13. He refers the passage that promotes giving the sign of saving faith to those for whom the promise was given. Peter says the promises represented in baptism are for the children of believers. For this reason, many Christians believe that the same way circumcision was given to the male children of believers, baptism is given to the children of believers. A common objection, is that the text makes it clear one must repent and then be baptized. Because this is the beginning of the New Covenant era, it is normal that adults were becoming Christians and entering the new covenant community and so received baptism after repentance (c.f. Exod 12:48).


The promise is also for those who are “far-off.” This means for the non-Jews. They will also receive the sign of baptism later in Acts.


When we live in a city as diverse as Brussels and are part of a church that has believers from all over the world, we see what it is like for those "far off" to receive the promise. Jesus is for all people. As a church we want to be for all people. We recognize that we are not the best fit for all people but we want to be for all people. We are an international church because Brussels needs healthy international churches. We recognize that our diversity is limited by language. No matter how much we try, from the volume of the music, the amount of movement during songs, the length of services, our expression of Christianity is culturally bound and to some extent Western. We try to be biblical, and contextualized. But we recognize that there will always be shortcomings in how we do things. But as much as possible we want the church’s door to be as wide spread as Jesus’ arms. This affects how we do membership. If you are a child of God you can member a member at Hope.


3 -- What do you receive as a Christian? Baptism, the forgiveness of sins, the Holy Spirit (Acts 2:38)

Those who repent and are baptized receive the forgiveness of sins and the Holy Spirit. We can say, that baptism is a gift since it is a mark on the believer and a seal of everything the sign symbolizes to confirm and seal God’s promises. Baptism confirms that God washes the sins of those who believe, he also gives the Holy Spirit. For those who have faith, baptism means that your sins are forgiven. If we have faith, our baptism means we must not fear judgment for sin. Our sins are forgiven because Jesus faced God’s judgment for our sin when he died on the cross.


The second gift Christians receive is the Holy Spirit. Receiving the Holy Spirit in the context of Acts means we have power to be God's witnesses. The Holy Spirit has other ministries. He allows us to understand God’s will in Scripture. He soften our hearts to receive God’s truth and be willing to humbly apply it. The Holy Spirit strengthens our faith so that we are more sure about what Christ has done, we are better at enjoying our salvation, and more eager to share about it with others.


Conclusion

Acts 2:37-41 is a foundational passage in church history. It is the first time we see what the empowered witness looks like and we see the result. Peter bears witness to the resurrected Christ. People are pierced to the heart. They are told they need to repent and be baptized. 3000 people were added that day. Today, all Christians have benefitted from the witness of the church and we are part of God’s witness now to the ends of the earth.


Some who were part of the mob that demanded Jesus' crucifixion later realized that they murdered the Son of God. They ask about what they must do. No matter what anyone has done, no matter how far a loved one is from God, there is hope. They can hear the gospel and respond. God still pierces hearts today.


We need to repent and be baptized.



[i] Simon J. Kistemaker, New Testament Commentary: Acts (Grand Rapids, MI: Baker, 1990), 114.



 

Actes 2:37-41 Repentez-vous et soyez baptisés



Comment les gens changent-ils ? Des situations familiales toxiques dans nos premières années conduisent à l'échec dans le maintien d'emplois ou de relations. D'autres conséquences sont des comportements asociaux comme la toxicomanie, la criminalité ou les comportements obsessionnels. Nous avons tous des personnes que nous aimerions voir changer. Nous voulons qu'elles changent parce que nous les aimons. Nous voulons qu'elles s'épanouissent, qu'elles connaissent la joie et des relations saines. Nous voulons qu'elles s'épanouissent dans un domaine qui les passionne. Lorsque le comportement toxique dure depuis des années et qu'aucune intervention ne semble aider, il est facile de perdre espoir.


Pour les chrétiens, il y a toujours de l'espoir. Notre texte parle de transformation radicale. La première fois que j'ai lu les évangiles, j'ai été troublé par la foule qui demandait à Pilate de crucifier Jésus. Je ne comprenais pas pourquoi ils voulaient tous exécuter un homme innocent. C'est le comportement de la foule. Les gens se mettent dans un état d'esprit et font des choses folles. On ne peut pas les arrêter. Notre texte nous parle d'un changement radical. Ceux qui voulaient que Jésus soit tué étaient convaincus que Jésus était Seigneur ! Dans Actes 2:14-36, Pierre a affirmé que la mort de Jésus, sa résurrection et l'effusion du Saint-Esprit accomplissaient les Écritures. Selon Actes 2:37, le sermon de Pierre a "transpercé le cœur" de ses auditeurs. Comment cela se produit-il ? Nous sommes de telles créatures émotionnelles. Nous pouvons nous convaincre de presque tout. Plus nous sommes fermes dans nos habitudes, moins nous sommes susceptibles de changer. Parfois, le changement se produit ! Pierre s'adressait à des Juifs qui croyaient en Dieu. Ils croient en l'effusion du Saint-Esprit. Ils croyaient aux Psaumes selon lesquels un roi davidique allait venir et régner pour toujours. Ils croyaient que ce roi serait plus grand que David. Le sermon de Pierre touche toutes les bonnes notes. Il le rend très personnel. Il fait appel à ce qu'ils connaissent, à ce qu'ils ont vu, aux événements qui viennent de se produire. 3000 d'entre eux sont transpercés jusqu'au cœur. Ils éprouvent un sentiment d'angoisse. Si Pierre avait raison, ils venaient de tuer le Dieu qu'ils adorent ! Ils veulent savoir ce qu'ils doivent faire. Nous allons nous pencher sur trois questions : Comment devient-on chrétien ? Qui peut devenir chrétien ? Que reçoit-on lorsqu'on devient chrétien ?


1 -- Comment devient-on chrétien ? Se repentir et être baptisé (Actes 2:37-38, 40-41)

Pierre a accusé ses auditeurs d'être coupables d'avoir tué l'oint de Dieu. Dans Actes 2:37, ils sont transpercés jusqu'au cœur et demandent ce qu'ils doivent faire. Dans Actes 2:38, Pierre répond : "Repentez-vous et soyez baptisés". En Actes 2:40-41, nous lisons que ceux qui ont reçu ses paroles ont été baptisés. Trois mille personnes ont été ajoutées.


Ils devaient d'abord se repentir. Le message est cohérent tout au long de la Bible. Les prophètes d'Israël ont appelé Israël à se détourner de ses idoles et de ses péchés et à revenir au Seigneur. Jean-Baptiste et Jésus ont appelé les gens à se repentir à cause de l'arrivée du Royaume de Dieu. En raison de la nature du royaume, pour y participer, les gens doivent changer. La repentance consiste à "se détourner du mal que nous avons commis, à éprouver une aversion intense pour les péchés que nous avons commis, à faire l'expérience d'un revirement complet de notre vie et à adhérer à l'enseignement de Jésus."[1] La repentance est plus qu'une simple prise de conscience. C'est croire en la vérité et changer notre vie à la lumière de cette vérité. Dans Actes 2, il s'agit de l'attitude des gens à l'égard de Jésus qu'ils avaient tué. Ils devaient se soumettre et le servir.


Deuxièmement, ils devaient être baptisés. Actes 2:38 associe le baptême au pardon des péchés. D'autres versets vont dans le même sens. Nous savons que le pardon se fait par la grâce seule, par la foi seule en Christ seul. C'est le sang du Christ qui efface les péchés, et non les eaux du baptême. Parce que le baptême est l'image de la purification des péchés, les auteurs bibliques relient le baptême à la réalité spirituelle qu'il représente. Dans Actes 22:16, nous lisons : "Soyez baptisés et lavez vos péchés". Un lien similaire est établi avec la Cène. Nous mangeons du pain et du vin, mais nous nous nourrissons du Christ. Dans les deux cas du baptême et de la Cène, c'est seulement par la foi que l'on bénéficie de ce que le signe représente. Tout chrétien doit être baptisé s'il ne l'a pas été. C'est par le baptême que nous rejoignons l'Église visible ou locale.


La réponse de Pierre est porteuse d'une grande espérance. Le message de repentance de Pierre est un message gracieux. Pierre a accusé ses auditeurs de l'impensable. Ils ont tué l'auteur de la vie ! Ils ont le cœur transpercé et demandent avec angoisse : que devons-nous faire ? L'accusation de Pierre est si sévère que, humainement, on pourrait penser qu'ils sont allés trop loin. Ce n'est jamais le cas avec le message chrétien. Il n'est jamais trop tard. Personne n'est jamais allé trop loin. C'est aussi le côté offensif de l'Évangile. Il y a toujours un moyen, c'est de se repentir et d'être baptisé. Lorsque j'ai partagé cela avec des non-croyants, j'ai eu droit à des réactions de colère. Ils disent que certaines personnes ne méritent pas cette opportunité. Ils prétendent que certaines personnes ont fait des choses trop horribles. Ils craignent que le message chrétien ne laisse la porte ouverte à des personnes qui continueraient à pécher toute leur vie avec l'intention de se repentir à la fin de leur vie pour aller au paradis. Ces réponses révèlent leur sentiment d'autosatisfaction. Ils pensent qu'ils méritent le pardon parce qu'ils sont bons, alors que d'autres ne le méritent pas. J'ai besoin qu'il y ait une possibilité pour tous de se repentir, sinon comment puis-je savoir que j'ai fait trop de mal. J'ai blessé des gens. J'ai figuré sur la liste des personnes les plus détestées. J'espère une semaine et pas plus. Mais je suis un pécheur et j'ai besoin de la grâce de Dieu. Le message "Repentez-vous et soyez baptisés" est un message rassurant qui donne de l'espoir à tous !


Si vous n'êtes pas chrétien, voici ce que nous croyons à propos du monde. C'est comme un ingénieur qui crée une voiture dans le but qu'elle conduise les gens à des endroits précis. Nous croyons que le monde entier a été créé par Dieu pour sa propre gloire. Les êtres humains sont des créatures dans ce monde avec un but particulier et une responsabilité. Lorsque le monde renie son créateur, il est comme la voiture qui ne peut pas rouler. Nous vivons en dehors du but pour lequel nous avons été créés. Nous adorons parce que Dieu nous a créés pour lui-même. Lorsque nous adorons d'autres choses telles que le sport, la musique, la carrière ou une personne, nous ne trouverons pas la satisfaction à laquelle notre cœur aspire. Se repentir, c'est se détourner des fausses idées sur le monde, Dieu et Jésus. Croire en ce qui est juste et vivre à la lumière de tout ce que Jésus a enseigné. C'est un voyage qui dure toute la vie, mais qui en vaut la peine.


Si nous nous sommes repentis, nous devons continuer à le faire. Non pas pour redevenir chrétien, mais pour continuer à suivre Jésus et pour confirmer que nous sommes des disciples de Jésus. L'objectif est de suivre Jésus dans le présent. Se repentir il y a longtemps ne signifie pas grand-chose si nous ne sommes pas prêts à nous repentir maintenant. Se repentir, c'est reconnaître ce que nous avons fait. Il s'agit de creuser jusqu'à la racine de nos péchés. La repentance recherche les idoles pour lesquelles nous vivons. Il recherche les zones d'orgueil et les sources de fausse identité, ou les zones sensibles d'insécurité où nous nous justifions. La seconde moitié du repentir consiste à se tourner vers Dieu. Il s'agit de le poursuivre en vivant pour lui et en voulant que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Cela peut impliquer de mettre fin à une relation. Il peut s'agir de présenter des excuses à une personne que nous avons blessée. Il peut s'agir de changer nos habitudes de divertissement et la façon dont nous utilisons notre argent.


2 -- Qui peut être chrétien ? Vous, vos enfants, ceux qui sont loin (Actes 2:37, 39, 41)

Dans notre texte, Pierre invite tout le monde à venir. Il dit à ceux qui l'entendent que la promesse du Saint-Esprit est pour eux, pour leurs enfants et pour ceux qui sont au loin. L'application est large. Personne n'est exclu de la foi. L'expression "c'est la promesse pour vous, pour vos enfants et pour ceux qui sont au loin" semble obscure. Il s'agit d'une allusion biblique à Genèse 17. Dans Genèse 17:7-13, l'expression "toi et ta descendance" apparaît 5 fois. Dieu conclut une alliance avec Abraham et sa descendance. Les promesses que Dieu fait à Abraham sont aussi des promesses pour la descendance d'Abraham. Le signe de l'alliance qu'Abraham reçoit est également donné à ses descendants mâles. Cela est vrai même si certains d'entre eux ne bénéficieront pas du contenu de la promesse. Selon Romains 4:11, la circoncision était le signe du salut d'Abraham par la foi. Nous voyons que la circoncision, le signe du salut par la foi, a été donnée aux adultes qui ont la foi. La circoncision était donnée pour confirmer qu'ils étaient bénéficiaires des bénédictions de l'alliance par la foi. La circoncision était donnée aux enfants incrédules des croyants. Une fois qu'ils avaient la foi, ils recevaient ce à quoi le signe correspondait. C'est ainsi que fonctionne la circoncision.


Parce que Pierre introduit le baptême et se réfère à Gn 17,7-13, qui est le passage qui encourage à donner le signe de la foi salvatrice à ceux pour qui la promesse a été donnée, Pierre dit que les promesses représentées dans le baptême le sont pour les enfants des croyants. C'est pourquoi de nombreux chrétiens croient que, de la même manière que la circoncision a été donnée aux enfants des croyants, le baptême est donné aux enfants des croyants. Une objection courante est que le texte indique clairement que l'on doit se repentir et être ensuite baptisé. Comme nous sommes au début de l'ère de la nouvelle alliance, il est normal que des adultes deviennent chrétiens et entrent dans la communauté de la nouvelle alliance, et qu'ils reçoivent donc le baptême après s'être repentis.


La promesse s'adresse également à ceux qui sont "éloignés", c'est-à-dire aux non-Juifs. Cela signifie pour les non-Juifs. Ils recevront également le signe du baptême plus tard dans les Actes. Lorsque nous vivons dans une ville aussi diverse que Bruxelles et que nous faisons partie d'une église qui compte des croyants du monde entier, nous voyons ce qu'il en est pour les "éloignés" de recevoir la promesse. Jésus est pour tous les peuples. En tant qu'Église, nous voulons être pour tous. Nous reconnaissons que nous ne sommes pas la meilleure solution pour tous, mais nous voulons être pour tous. Nous sommes une église internationale parce que nous avons pensé que Bruxelles avait besoin de plus d'églises internationales saines. Nous reconnaissons que notre diversité est limitée par la langue. Quels que soient nos efforts, qu'il s'agisse du volume de la musique, de la quantité de mouvements pendant les chants ou de la durée des cultes, notre expression du christianisme est liée à la culture et probablement, dans une certaine mesure, à l'Occident. Nous essayons d'être bibliques et contextualisés. Mais nous reconnaissons qu'il y aura toujours des lacunes dans notre façon de faire les choses. Dans la mesure du possible, nous voulons que la porte de l'Église soit aussi large que les bras de Jésus. Cela se répercute sur la manière dont nous gérons l'adhésion. Si vous êtes un enfant de Dieu, vous pouvez devenir membre de Hope.


3 -- Que reçoit-on en tant que chrétien ? Le baptême, le pardon des péchés, le Saint-Esprit (Actes 2:38).

Ceux qui se repentent et sont baptisés reçoivent le pardon des péchés et le Saint-Esprit. Nous pouvons dire que le baptême est un don puisqu'il est une marque sur le croyant et un sceau de tout ce que le signe symbolise pour confirmer et sceller les promesses de Dieu. Cela signifie la purification des péchés, le baptême dans le Saint-Esprit et la vie nouvelle.


Le pardon des péchés signifie qu'il n'y a pas de crainte de jugement parce que Jésus a assumé notre jugement. Recevoir le Saint-Esprit dans le contexte des Actes signifie que nous avons le pouvoir d'être les témoins de Dieu. Le Saint-Esprit a d'autres ministères. Il nous permet de comprendre la volonté de Dieu dans les Écritures. Il adoucit nos cœurs pour que nous recevions la vérité de Dieu et que nous soyons prêts à l'appliquer humblement. Le Saint-Esprit fortifie notre foi de manière à ce que nous soyons plus sûrs de ce que le Christ a fait, que nous jouissions mieux de notre salut et que nous soyons plus désireux de le partager avec d'autres.


Conclusion

Actes 2:37-41 est un passage fondamental dans la vie de l'Église. C'est la première fois que nous voyons à quoi ressemble un témoin sous la puissance du Saint Esprit et nous voyons le résultat. Pierre témoigne du Christ ressuscité. Les gens ont le cœur transpercé. On leur dit qu'ils doivent se repentir et être baptisés. 3000 personnes ont été ajoutées ce jour-là. Aujourd'hui, tous les chrétiens ont bénéficié du témoignage de l'Église et nous faisons partie du témoignage de Dieu jusqu'aux extrémités de la terre.


Certains de ceux qui faisaient partie de la foule qui a exigé la crucifixion de Jésus ont réalisé plus tard qu'ils avaient assassiné le Fils de Dieu. Ils ont demandé ce que nous devions faire. Peu importe ce que vous avez fait, peu importe l'éloignement d'un être cher, il y a de l'espoir. Ils peuvent entendre l'Évangile et y répondre. Aujourd'hui encore, Dieu transperce les cœurs. Les gens se repentent et se font baptiser.




[1] Simon J. Kistemaker, New Testament Commentary : Acts (Grand Rapids, MI : Baker, 1990), 114.










14 views0 comments

Comments


bottom of page