top of page
Search
  • Writer's pictureDaniel Brink

16 July 2023 -- Baptism


Be Baptized and Wash Your Sins Away

Julian Bacon






 

Topical Sermon: Baptism



  1. The Meaning of Circumcision

  2. The Meaning of Baptism

  3. Baptism in Practice


This is a topical message on baptism. Baptism is a gift to the church. It is a vivid picture of the gospel. The Holy Spirit uses baptisms. He stirs up the hearts of all who witness the gospel presentation. He promises the blessings baptism represents to all who believe. He assures believers that they have the blessings.

Baptism is the sign of entry into God’s covenant community. We will look at circumcision as a foundation of the sign of belonging to the covenant. We will study baptism and its practical implications.


1 -- Sign of Entry into the Covenant – Circumcision

Three consequences follow the first sin in the garden. Genesis 3 lists hardships in childbearing, working the land, and enmity between people. Genesis 12-17 presents Abraham as the solution. God will reverse the consequences of sin through Abraham. He will have many descendants. He will receive an Edenic land flowing with milk and honey. In Abraham, God will bless all the families. Abraham was old so the fulfillment of these promises depended on him having a son. In Gen 15:6, Abraham believed God. He believed he would have a son. Because of his faith, God declared him righteous. Abraham believed that he would have a child who was part of the reversal of the consequences of sin. To assure Abraham of his promises, God made a covenant with Abraham (Gen 15:8, 13). God confirmed the covenant with the sign of circumcision (Gen 17). Circumcision is so related to the covenant, that it is the covenant in Gen 17:10. Circumcision symbolizes belonging to the covenant and receiving promises, obligations, and threats.


1.1 Sign of Entry

All those who belonged to Abraham’s house were part of the covenant. Covenant membership included Abraham’s wife, children, servants, and their children. All the males among them were circumcised. Any child born in the community was a member (Gen 17:12). Those from outside could also join (Exod 12:48). The heads of households received “believer's circumcision,” like Abraham. Their sons were circumcised. They learned to keep the covenant, cherish the promises, and beware of the covenant curses.


1.2 Sign of Obligations

To enjoy the covenant blessings, Gen 15:6 teaches that one must have faith. Living faith works itself out in obedience. God instructs Abraham to circumcise the males of his house (Gen 17:10). In Gen 18:19, God instructs Abraham to “command his children and his household ...to keep the way of the LORD by doing righteousness and justice.” Instruction always follows receiving the sign. The children were covenant members and had to keep the covenant.


1.3 Sign of the Promises

Being part of the covenant community does not make one right with God. The covenant community receives promises. Only those who receive them by faith, enjoy the blessings. Circumcision represents the promise of offspring, land, and blessing. Physical circumcision pointed to the righteousness Abraham received by faith (Rom 4:11). It pointed to the circumcision of the heart (Deut 10:16; 30:6). Circumcision was not a sign of faith, but of God’s salvation for those who have faith. Circumcision did not represent the people’s commitment to God but God’s commitment to the people. Those among the people who believed received the blessing presented in circumcision.


1.4 Sign of Threat

Circumcision also portrays a covenant curse of breaking the covenant. You can receive the sign without benefitting from the blessings it represents. Circumcision is a cutting-off of. It portrays cutting off covenant breakers from the covenant people. Ishmael was Abraham’s first son. He was circumcised. He broke the covenant and never benefited from God’s promise to him of salvation by faith.


2 -- Meaning of Baptism

This is the background to baptism. The NT portrays baptism with the same categories. The signs are not identical. Both males and females receive baptism. Circumcision pointed forward to Jesus. Baptism points back to the work of Christ. With baptism there is a greater emphasis on outsiders joining. Like circumcision, baptism is a sign of entry into the covenant. It comes with obligations, promises, and threats.


2.1 Sign of Entry

Baptism is the sign of entry into the church. In Acts 2:41, the converts joined the church by baptism. 1 Cor 12:13 speaks of being baptized into the church.


2.2 Sign with Obligations

Instruction always accompanies the sign. The Great Commission is, “Make disciples … by baptizing …and teaching them to keep everything [Jesus] commanded (Matt 28:19-20)." Every baptized person must learn to keep the covenant. We keep it by faith. As we love God and trust God, his commandments are not a burden (1 John 5:3)!


2.3 Sign of Promises of Salvation

Baptism is a sign of salvation. It represents God’s saving benefits. These are the gift of the spirit, union with Christ, and the forgiveness of sins.

Water baptism symbolizes the gift of the Spirit. In Ezekiel 36, God promised, “25 I will sprinkle clean water on you, and you shall be clean from all your uncleannesses, … 27 And I will put my Spirit within you, and cause you to walk in my statutes and be careful to obey my rules.” In Acts 2:38, Peter urges his hearers to “Repent and be baptized ...[to] ... receive the gift of the Holy Spirit.”

The Promise of Union with Christ in Christ’s Death, Burial, Resurrection. Baptism portrays the union of the believer with Christ. Rom 6:3-4 reads, “Rom 6:3 Do you not know that all of us who have been baptized into Christ Jesus were baptized into his death? 4 We were buried therefore with him by baptism into death, in order that, just as Christ was raised from the dead by the glory of the Father, we too might walk in the newness of life.” (C.f. Col 2:11-12). Through faith, believers enjoy union with Christ. This means that what is true of Christ becomes true of believers. Jesus died to sin. Believers die to sin. Jesus rose from the dead. Believers are born again to a new life and expect life after death.

Christian baptism is a sign of the washing away of sin by the blood of Christ. There is a spiritual relation between the sign and what it signifies. At times, the effect is attributed to the sign (WCF 27.2). In Acts 2:38, Paul says “Repent and be baptized … for the forgiveness of your sins, ….”

Ananias told Paul on the road to Damascus in Acts 22:16, “Rise and be baptized and wash away your sins.”


2.4 Sign of a Threat

Baptism pictures the gift of the Holy Spirit, the forgiveness of sins, and union with Christ. Believers receive them by faith. Baptism also pictures judgment. God saves people from judgment. Paul portrays Israel walking through the Red Sea on dry ground as a baptism (1 Cor 10:2). This was the same event that destroyed the Egyptian army. Peter speaks of Noah and his family making it “safely through water” (1 Pet 3:20) as a picture of baptism. The same flood destroyed the rest of humankind. Jesus refers to his death on the cross as a baptism (Mark 10:39). Because baptism is a picture of salvation for those united to Christ, those who are not united to Christ are dead in their sins. They will not experience the resurrection in the newness of life. Rather, they will experience resurrection to eternal death (Rom 6:3-5).


3 -- Baptism in Practice: Mode; Recipients; Church Membership


Now, we look at mode, recipients, and church membership.


3.1 Mode

Baptism means to dip, plunge, and immerse. In Mark 7:4 and Heb 9:10, baptism refers to purification rituals. Mark 7:4 describes a Jewish tradition of washing hands, cups, pots, vessels, and dining couches. In Greek, the word for ceremonial washing is baptized. In Acts, the Holy Spirit baptizes. In Acts 10:45, the Holy Spirit was “poured out” on them. This is baptism by pouring.

Ezekiel 36:25-27 refers to the New Covenant. It reads, “I will sprinkle clean water on you, … 27 I will put my Spirit within you…." Heb 10:22 reads “Sprinkled with the blood of Christ, our hearts have been made free from a guilty conscience, and our bodies have been washed with pure water….” This baptism that cleanses is by sprinkling.

The Bible offers a variety of images to portray the washing of sin. So, we accept full immersion, sprinkling, and pouring (WCF 28.3). We do not believe the mode is of the essence of the rite. What matters is water use in the name of the Father, Son, and Holy Spirit. There is one universal church and one baptism. We do not rebaptize. We accept baptisms from all Christian churches.


3.2 Recipients

Baptism is a sign for all members of the new covenant community. The NT teaches who is a member. They are those who receive baptism, instruction, and the covenant promises.


3.2.1 Converts

Anyone who professes faith in Christ must be baptized. We invite all to hear the gospel, believe, repent, and be baptized.


3.2.2 Children of Believers

We also consider children of believers as covenant members.

In 1 Cor 7:14, Paul calls the children of believers holy. This does not mean they are born again. When God places a child in a believing household, that child is set apart from the world. They take part in the covenant community.

Children of believers learn to keep the new covenant. We read in Eph 6:1-4, “Children, obey your parents in the Lord, for this is right. 2 ‘Honor your father and mother’ (this is the first commandment with a promise), … 4 Fathers, … bring them up in the discipline and instruction of the Lord.”

Children of believers receive the promises of the new covenant. In Gen 17:7-10, the phrase, “you and your offspring” is repeated five times. God makes a Covenant with Abraham and his children. He gives promises to Abraham and his children. He gives circumcision to Abraham and his children. In Acts 2:39, Peter tells his hearers to repent and be baptized for the forgiveness of sins and to receive the Holy Spirit. Then he says, "This is the promise for you and your children, and those who are far off." Peter refers to Genesis 17 to show continuity in the recipients of the sign. Children of believers receive the promises, so God also makes his covenant with them.

This parallel of Acts 2 and Gen 17 becomes clearer. The practice of circumcision at the household level continues with baptism. In Acts 16:15, 33 with Lydia and the Philippian jailor (c.f. Acts 11:14; 18:8; 1 Cor 1:16). Acts continues the emphasis on whole households making up the covenant community.


3.2.3 Conclusion on Recipients

Believers and their children receive the promises, instruction, and threats of the covenant. They are members of the covenant and so receive the covenant sign. Circumcision or baptism were never signs of faith. They were signs of salvation for those who believe. Only those who have faith receive the blessings baptism signifies. The promise is the gift of the Holy Spirit, Union with Christ in the newness of life, and the forgiveness of sins. We give the sign of salvation and promise to children because God placed them in a covenant family. God promises to save them when they believe. We never give the sign without also teaching. We make disciples by baptizing and teaching to do everything Jesus commanded. We teach the requirement of faith alone in Christ to receive the New Covenant's blessings. We teach the covenant curses for unbelief. This is eternal torment and separation from God forever in Hell.


3.3 Church Membership

Baptism is the sign of church membership. We are baptized into the body of Christ (1 Cor 12:13). To become a member of a church either you have already been baptized and can join. Or, you need to get baptized. Children of members are members of the covenant community. They are church members. We call them covenant children. They sit under the preaching of God’s word. They worship with the rest of the covenant community. We teach them the gospel, how to apply it, how to pray, and follow Jesus. When they profess faith in Christ, the elders welcome them to the Lord’s Table. We treat covenant children as members of the covenant until they walk away from the church.

It takes a church to raise a child. My hope is that as a covenant community, we will be aunts and uncles to our covenant children. We will commit to checking in on parents. We also take responsibility to disciple our covenant children together. We want all our covenant children to find refuge in God's grace through faith working out in good works.


Conclusion

Baptism is the sign of entry into the church. You enter the church either by converting in or by being born into it. Those who are part of the church receive the sign of belonging to the church. All those who receive the sign learn to do everything Jesus commanded. Baptism symbolizes the gift of the Holy Spirit, the washing of sins, and union with Christ. The sign is a gospel presentation. It is a gift of God to stir up our faith. Like the Lord’s Supper, Baptism presents visible pictures of the gospel. If you are not a believer, a baptism shows you all the benefits God will give you if you believe. Believe and receive. If you are a believer, baptism is a vivid reminder that you belong to Christ. His Spirit lives within you. You are united with Christ. You have died to sin. You have been raised with Christ in the newness of life. Your sins are washed away. We give the sign to babies because we do not believe the timing of baptism is important. Some are baptized after salvation, others before. All receive the blessings baptism signifies, receive them by faith.

Giving baptism to a child who cannot believe also portrays the gospel. Baptism is not a sign of our commitment to God but God's commitment to us. God initiates. God promises new life in Christ, the washing away of sins, and the baptism of the Holy Spirit. The child will receive these when he believes. Before a child could ever reach out to God in faith, God has already reached out to that child. He placed the child in a believing home. If that child ever reaches out to God, the child’s baptism shows God had this child in his hands long before. Infant baptism pictures the gospel. It is God's salvation of helpless dead sinners based on what Christ has done.

 

Message thématique: Le baptême


Ceci est un message thématique sur le baptême. Le baptême est un cadeau pour l'Eglise. C'est une image vivante de l'Evangile. Le Saint-Esprit utilise les baptêmes. Il stimule le cœur de tous ceux qui témoignent de la présentation de l'Évangile. Il promet les bénédictions que le baptême représente à tous ceux qui croient. Il assure les croyants qu'ils bénéficient de ces bénédictions. Le baptême est un signe d'entrée dans la communauté de l'alliance de Dieu. Nous examinerons la circoncision comme fondement du signe d'appartenance à l'alliance. Nous étudierons le baptême et ses implications pratiques.


1 -- Signe d'entrée dans l'alliance - la circoncision

Trois conséquences suivent le premier péché dans le jardin. Genèse 3 énumère les difficultés liées à la procréation, au travail de la terre et à l'inimitié entre les gens. La Genèse 12-17 présente Abraham comme la solution. Dieu inversera les conséquences du péché par l'intermédiaire d'Abraham. Il aura de nombreux descendants. Il recevra une terre édénique où coulent le lait et le miel. En Abraham, Dieu bénira toutes les familles. Abraham étant âgé, l'accomplissement de ces promesses dépendait de la naissance d'un fils. Dans Genèse 15:6, Abraham a cru Dieu. Il a cru qu'il aurait un fils. À cause de sa foi, Dieu l'a déclaré juste. Abraham a cru qu'il aurait un enfant qui participerait au renversement des conséquences du péché. Pour assurer Abraham de ses promesses, Dieu a conclu une alliance avec lui (Gn 15.8, 13). Dieu a confirmé l'alliance par le signe de la circoncision (Gn 17). La circoncision est tellement liée à l'alliance qu'elle est l'alliance en Gn 17,10. La circoncision symbolise l'appartenance à l'alliance et la réception des promesses, des obligations et des menaces.


1.1 Le signe d'entrée

Tous ceux qui appartenaient à la maison d'Abraham faisaient partie de l'alliance. La femme d'Abraham, ses enfants, ses serviteurs et leurs enfants faisaient partie de l'alliance. Tous les hommes parmi eux étaient circoncis. Tout enfant né dans la communauté était membre (Gn 17:12). Ceux qui venaient de l'extérieur pouvaient également en faire partie (Exode 12:48). Les chefs de famille recevaient la "circoncision du croyant", comme Abraham. Leurs fils étaient circoncis. Ils apprenaient à respecter l'alliance, à chérir les promesses et à se méfier des malédictions de l'alliance.


1.2 Le signe des obligations

Pour jouir des bénédictions de l'alliance, Gn 15,6 enseigne qu'il faut avoir la foi. La foi vivante se traduit par l'obéissance. Dieu ordonne à Abraham de circoncire les hommes de sa maison (Gn 17,10). Dans Gn 18,19, Dieu commande à Abraham de "prescrire à ses enfants et à sa famille... de garder la voie de l'Éternel en pratiquant le droit et la justice". L'instruction suit toujours la réception du signe. Les enfants étaient des membres de l'alliance et devaient la respecter.


1.3 Le signe des promesses

Le fait de faire partie de la communauté de l'alliance ne donne pas la droiture à l'égard de Dieu. La communauté de l'alliance reçoit des promesses. Seuls ceux qui les reçoivent par la foi jouissent des bénédictions. La circoncision représente la promesse d'une descendance, d'une terre et d'une bénédiction. La circoncision physique désignait la justice qu'Abraham avait reçue par la foi (Rm 4:11). Elle indiquait la circoncision du cœur (Dt 10:16 ; 30:6). La circoncision n'était pas un signe de foi, mais du salut de Dieu pour ceux qui ont la foi. La circoncision ne représentait pas l'engagement du peuple envers Dieu, mais l'engagement de Dieu envers le peuple. Les membres du peuple qui croyaient recevaient la bénédiction que représentait la circoncision.


1.4 Le signe de la menace

La circoncision représente également la malédiction de la rupture de l'alliance. On peut recevoir le signe sans bénéficier de ce qu'il représente. La circoncision est une coupure. Elle représente la coupure des transgresseurs de l'alliance d'avec le peuple de l'alliance. Ismaël était le premier fils d'Abraham. Il a été circoncis. Il a rompu l'alliance et n'a jamais bénéficié de la promesse de salut par la foi que Dieu lui avait faite.


2 -- Signification du baptême

Voici le contexte du baptême. Le NT décrit le baptême avec les mêmes catégories. Les signes ne sont pas identiques. Les hommes et les femmes reçoivent le baptême. La circoncision est anticipe vers Jésus. Le baptême renvoie à l'œuvre du Christ. Comme la circoncision, le baptême est un signe d'entrée dans l'alliance. Il s'accompagne d'obligations, de promesses et de menaces.


2.1 Le signe d'entrée

Le baptême est le signe d'entrée dans l'Église. Dans Actes 2:41, les convertis sont entrés dans l'Église par le baptême. 1 Cor 12:13 parle du fait d'être baptisé dans l'Église.


2.2 Signe avec obligations

Le signe est toujours accompagné d'une instruction. Le grand mandat est le suivant : "Faites des disciples... en les baptisant... et en leur apprenant à garder tout ce que [Jésus] a prescrit (Mt 28:19-20)." Chaque personne baptisée doit apprendre à respecter l'alliance. Nous la respectons par la foi. Lorsque nous aimons Dieu et que nous lui faisons confiance, ses commandements ne sont pas un fardeau (1 Jean 5:3) !


2.3 Le signe des promesses de salut

Le baptême est un signe de salut. Il représente les bienfaits salvateurs de Dieu. Il s'agit du don de l'esprit, de l'union avec le Christ et du pardon des péchés.

Le baptême d'eau symbolise le don de l'Esprit. Dans Ezéchiel 36, Dieu promet : "25 Je ferai jaillir sur vous une eau pure, et vous serez purifiés de toutes vos impuretés, ... 27 Je mettrai en vous mon Esprit, et je ferai en sorte que vous marchiez selon mes lois et que vous ayez soin d'obéir à mes ordonnances". Dans Actes 2:38, Pierre exhorte ses auditeurs à "se repentir et à être baptisés ... [pour] ... recevoir le don du Saint-Esprit".

Le baptême représente l'union du croyant avec le Christ. Rom 6:3-4 : "Rom 6:3 Ignorez-vous que nous tous, qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c'est dans sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous marchions, nous aussi, dans la nouveauté de la vie". (C.f. Col 2:11-12). Par la foi, les croyants jouissent de l'union avec le Christ. Cela signifie que ce qui est vrai pour le Christ devient vrai pour les croyants. Jésus est mort au péché. Les croyants meurent au péché. Jésus est ressuscité. Les croyants sont nés de nouveau pour une vie nouvelle et s'attendent à une vie après la mort.

Le baptême chrétien est un signe de lavage des péchés par le sang du Christ. Il existe une relation spirituelle entre le signe et ce qu'il signifie. Parfois, l'effet est attribué au signe (WCF 27.2). Dans Actes 2:38, Paul dit : "Repentez-vous et soyez baptisés ... pour le pardon de vos péchés, ...." Ananias dit à Paul sur le chemin de Damas dans Actes 22:16 : "Lève-toi, sois baptisé et lave-toi de tes péchés".


2.4 Le signe d'une menace

Le baptême représente le don du Saint-Esprit, le pardon des péchés et l'union avec le Christ. Les croyants les reçoivent par la foi. Le baptême représente également le jugement. Dieu sauve les gens du jugement. Paul décrit Israël traversant la mer Rouge à pied sec comme un baptême (1 Cor 10:2). C'est ce même événement qui a détruit l'armée égyptienne. Pierre parle de Noé et de sa famille qui "traversèrent l'eau sans danger" (1 P 3:20) comme d'une image du baptême. Le même déluge a détruit le reste de l'humanité. Jésus parle de sa mort sur la croix comme d'un baptême (Marc 10:39). Le baptême étant une image du salut pour ceux qui sont unis au Christ, ceux qui ne sont pas unis au Christ sont morts dans leurs péchés. Ils ne connaîtront pas la résurrection dans une vie nouvelle. Ils connaîtront plutôt la résurrection dans la mort éternelle (Rm 6,3-5).


3 -- Le baptême en pratique

Nous allons maintenant examiner le mode, les récipiendaires et l'appartenance à l'Eglise.


3.1 Mode

Le baptême signifie tremper, plonger et immerger. Dans Marc 7:4 et Hébreux 9:10, le baptême fait référence à des rituels de purification. Marc 7.4 décrit une tradition juive consistant à laver les mains, les tasses, les pots, les récipients et les divans. En grec, le mot pour le lavage cérémoniel est le verbe baptiser. Dans les Actes des Apôtres, le Saint-Esprit baptise. Dans Actes 10:45, le Saint-Esprit a été " déversé " sur eux. Il s'agit d'un baptême par déversement. Ezéchiel 36:25-27 fait référence à la nouvelle alliance. On peut y lire : "Je vous aspergerai d’eau pure, ... 27 Je mettrai en vous mon Esprit...." Héb. 10:22 dit : "Aspergés du sang du Christ, nos cœurs ont été libérés de la mauvaise conscience, et nos corps ont été lavés d'une eau pure...." Ce baptême qui purifie se fait par aspersion. La Bible offre une variété d'images pour dépeindre la purification des péchés. Nous acceptons donc l'immersion totale, l'aspersion et le versement (WCF 28.3). Nous ne croyons pas que le mode soit l'essence même du rite. Ce qui compte, c'est l'utilisation de l'eau au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Il y a une seule Église universelle et un seul baptême. Nous ne rebaptisons pas. Nous acceptons les baptêmes de toutes les églises chrétiennes.


3.2 Les destinataires

Le baptême est un signe pour tous les membres de la communauté de la nouvelle alliance. Le NT enseigne qui est membre. Ce sont ceux qui reçoivent le baptême, les instructions et les promesses de l'alliance.


3.2.1 Les convertis

Toute personne qui professe la foi en Christ doit être baptisée. Nous invitons tout le monde à entendre l'Évangile, à croire, à se repentir et à être baptisé.


3.2.2 Enfants de croyants

Nous considérons également les enfants de croyants comme des membres de l'alliance.

Dans 1 Cor 7:14, Paul appelle les enfants des croyants "saints". Cela ne signifie pas qu'ils sont nés de nouveau. Lorsque Dieu place un enfant dans un foyer croyant, cet enfant est mis à part du monde. Il participe à la communauté de l'alliance.

Les enfants des croyants apprennent à respecter la nouvelle alliance. Nous lisons dans Eph 6.1-4 : "Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur, car cela est juste. 2 "Honore ton père et ta mère" (c'est le premier commandement avec une promesse), ... 4 Pères, ... élevez-les dans la discipline et l'instruction du Seigneur."

Les enfants des croyants reçoivent les promesses de la nouvelle alliance. En Gn 17,7-10, l'expression "toi et ta descendance" est répétée cinq fois. Dieu conclut une alliance avec Abraham et ses enfants. Il donne des promesses à Abraham et à ses enfants. Il donne la circoncision à Abraham et à ses enfants. Dans Actes 2:39, Pierre dit à ses auditeurs de se repentir et d'être baptisés pour le pardon des péchés et pour recevoir le Saint-Esprit. Puis il dit : "Telle est la promesse pour vous, pour vos enfants et pour ceux qui sont au loin". Pierre se réfère à la Genèse 17. Pour montrer la continuité dans les destinataires du signe. Les enfants des croyants reçoivent les promesses, donc Dieu fait aussi son alliance avec eux.

Le parallèle entre Actes 2 et Genèse 17 devient plus clair. La pratique de la circoncision au niveau du foyer se poursuit avec le baptême. En Actes 16:15, 33 avec Lydia et le geôlier de Philippes (cf. Actes 11:14 ; 18:8 ; 1 Cor 1:16). Les Actes continuent à mettre l'accent sur les ménages entiers qui constituent la communauté de l'alliance.

Les croyants et leurs enfants reçoivent les promesses, les instructions et les menaces de l'alliance. Ils sont membres de l'alliance et reçoivent donc le signe de l'alliance. La circoncision ou le baptême n'ont jamais été des signes de foi. Ils étaient des signes de salut pour ceux qui croient. Seuls ceux qui ont la foi reçoivent les bénédictions que le baptême signifie. La promesse est le don du Saint-Esprit, l'union avec le Christ dans une vie nouvelle et le pardon des péchés. Nous donnons le signe du salut et de la promesse aux enfants parce que Dieu les a placés dans une famille d'alliance. Dieu promet de les sauver lorsqu'ils croient. Nous ne donnons jamais le signe sans enseigner. Nous faisons des disciples en baptisant et en enseignant à faire tout ce que Jésus a ordonné. Nous enseignons que la foi seule en Christ est nécessaire pour recevoir les bénédictions de la nouvelle alliance. Nous enseignons les malédictions de l'alliance en cas d'incrédulité. Il s'agit du châtiment éternel et de la séparation d'avec Dieu pour toujours en enfer.


3.3 L'appartenance à l'Église

Le baptême est le signe de l'appartenance à l'Église. Nous sommes baptisés dans le corps du Christ (1 Cor 12:13). Pour devenir membre d'une église, soit vous avez déjà été baptisé et vous pouvez adhérer. Soit vous devez vous faire baptiser. Les enfants des membres sont membres de la communauté de l'alliance. Ils sont membres de l'Église. Nous les appelons les enfants de l'alliance. Ils sont présents lors de la prédication de la parole de Dieu. Ils célèbrent le culte avec le reste de la communauté de l'alliance. Nous leur enseignons l'Évangile, comment l'appliquer, comment prier et suivre Jésus. Lorsqu'ils professent leur foi en Christ, les anciens les accueillent à la Table du Seigneur. Nous traitons les enfants de l'alliance comme des membres de l'alliance jusqu'à ce qu'ils se retirent de l'église. Il faut une église pour élever un enfant. J'espère qu'en tant que communauté de l'alliance, nous serons des tantes et des oncles pour nos enfants de l'alliance. Nous nous engagerons à prendre des nouvelles des parents. Nous prenons également la responsabilité de former ensemble nos enfants de l'alliance. Nous voulons que tous nos enfants de l'alliance trouvent refuge dans la grâce de Dieu par le biais de la foi qui se traduit par de bonnes œuvres.


Conclusion

Le baptême est le signe de l'entrée dans l'Église. On entre dans l'Église soit en s'y convertissant, soit en y naissant. Ceux qui font partie de l'Eglise reçoivent le signe d'appartenance à l'Eglise. Tous ceux qui reçoivent ce signe apprennent à faire tout ce que Jésus a ordonné. Le baptême symbolise le don du Saint-Esprit, la purification des péchés et l'union avec le Christ. Le signe est une présentation de l'Évangile. C'est un don de Dieu pour stimuler notre foi. Comme la Sainte Cène, le baptême présente des images visibles de l'Évangile. Si vous n'êtes pas croyant, le baptême vous montre tous les avantages que Dieu vous accordera si vous croyez. Croyez et recevez. Si vous êtes croyant, le baptême vous rappelle clairement que vous appartenez au Christ. Son Esprit vit en vous. Vous êtes uni au Christ. Vous êtes mort au péché. Vous êtes ressuscité avec le Christ dans une vie nouvelle. Vos péchés sont effacés.

Nous donnons le signe aux bébés parce que nous ne croyons pas que le moment du baptême soit important. Certains sont baptisés après leur salut, d'autres avant. Tous reçoivent les bénédictions que le baptême signifie par la foi. Donner le baptême à un enfant qui ne peut pas croire, c'est aussi donner une image de l'Evangile. Le baptême n'est pas un signe de notre engagement envers Dieu, mais de l'engagement de Dieu envers nous. C'est Dieu qui prend l'initiative. Dieu promet une vie nouvelle en Christ, la purification des péchés et le baptême du Saint-Esprit. L'enfant les recevra lorsqu'il croira. Avant qu'un enfant ne puisse tendre la main à Dieu par la foi, Dieu a déjà tendu la main à cet enfant. Il a placé l'enfant dans un foyer croyant. Si cet enfant tend la main à Dieu, le baptême de l'enfant montre que Dieu avait déjà cet enfant entre ses mains depuis longtemps. Le baptême de l'enfant représente l'Évangile. Il s'agit du salut par Dieu de pécheurs morts et sans défense, sur la base de ce que le Christ a fait.


61 views0 comments

コメント


bottom of page